Mon panier

Schéma départemental de développement touristique 2014/2018 : réponses à vos questions

Ajouter au Carnet de voyage

Voici les réponses à plusieurs questions posées par SMS lors de la présentation du Schéma départemental de développement touristique.

 

SMS : Pour gagner des nouvelles clientèles, pourquoi ne pas travailler sur le développement des liaisons low cost vers le Finistère, comme d'autres régions excentrées d'Europe ?

Le développement des liaisons low cost vers le Finistère fait partie de chantiers prévus dans le schéma départemental de développement touristique (page 21, enjeu "Connecter le territoire à ses marchés" et page 36, chantier 4, enjeu "Adapter l'offre aux nouvelles attentes des marchés"). L'aérien s'est d'ors et déjà bien développé en Finistère puisque le low cost représente aujourd'hui 25% des passagers sur l'aéroport de Brest. C'était d'ailleurs l'un des enjeux du précédent schéma. Ces liaisons low cost (qui concernent au premier rang les aéroports de Brest et de Quimper) agissent en complément d'autres actions menées pour favoriser l'accessibilité du territoire, comme l'anticipation de l'arrivée de la Ligne à Grande Vitesse ou le travail lié aux plateformes multimodales. C'est aujourd'hui essentiel pour le développement des courts séjours.

 

SMS : Quelle place pour le tourisme d'affaires dans ce nouveau schéma ?

Le tourisme d'affaires a toute sa place dans le nouveau schéma départemental de développement touristique. Il fait partie de l'un des éléments qui permet de diversifier nos clientèles. Le tourisme d'affaires est ainsi l'objet de l'un des chantiers à mener dans le cadre de l'enjeu 2 "connecter le territoire à ses marchés" (voir notamment page 38). Le club Finistère Affaires développe un ensemble d’actions destinées à positisionner l’offre affaires du Finistère.

 

SMS : Faut-il conquérir de nouvelles clientèles pour la pleine saison ou tenter de fidéliser les clients ?

Les deux. La fidélisation des clients reste un élément important pour conserver le coeur de la clientèle touristique en Finistère. Cependant, il faut essayer aujourd'hui de renouveler les socles de clientèles et la diversifier, que ce soit en pleine saison, en hors-saison ou même en hiver. Tourisme d'affaires, tourisme urbain, développement du haut-de-gamme et de l'entrée de gamme... les pistes sont nombreuses et font l'objet de 4e enjeu du schéma départemental de développement touristique "Organiser la diversification et préparer l'avenir" (pages 22 et 39).